De l’attentat du 26 juillet

image_pdfimage_print

La Fran­ce à nou­veau frap­pée par le ter­ro­ris­me isla­mis­te bar­ba­re….

Après le Bata­clan (130 morts et 230 bles­sés) le 13 novem­bre 2015, Nice (84 morts et 300 bles­sés) le 14 juillet 2016, le Père Jac­ques Hamel  85 ans a été égor­gé mar­di 26 juillet matin lors d’une pri­se d’otages dans son égli­se de Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen,  alors qu’il célé­brait la mes­se. Un autre ota­ge a été griè­ve­ment bles­sé.

Com­me à Paris et à Nice, cet odieux et igno­ble atten­tat  a été reven­di­qué par l’organisation État isla­mi­que (EI) et per­pé­tré par deux dji­ha­dis­tes dont l’un avait été mis en exa­men  pour asso­cia­tion de mal­fai­teurs en lien avec une entre­pri­se ter­ro­ris­te et pla­cé en déten­tion pro­vi­soi­re, avant d’être libé­ré sous bra­ce­let élec­tro­ni­que.

Alors qu’après la tue­rie les ter­ro­ris­tes ten­taient de sor­tir de l’Église, les poli­ciers de la Bri­ga­de de Recher­che et d’Intervention (BRI) de Rouen et de la Bri­ga­de anti-criminalité (BAC) loca­le  les ont abat­tus. Nous les féli­ci­tons pour leur cou­ra­ge et leur effi­ca­ci­té.

Ce nou­vel atten­tat sus­ci­te la conster­na­tion, la colè­re et l’indignation. Hom­me bon, sim­ple, doux, pro­fon­dé­ment humain, le Père Hamel,  appré­cié par tous,  a payé de sa vie son enga­ge­ment total.

Mani­fes­te­ment les ter­ro­ris­tes isla­mis­tes s’en pren­nent à la fois à la Fran­ce laï­que et à la Fran­ce catho­li­que. Il deve­nait hélas logi­que que, tôt ou tard, un prê­tre en fût la vic­ti­me. Après la ten­ta­ti­ve man­quée à Vil­le­juif (Val-de-Marne) en 2015, mal­heu­reu­se­ment  l’attentat, près de Rouen, a réus­si.

Ce nou­vel atten­tat ne peut que radi­ca­li­ser l’opinion publi­que déjà pro­fon­dé­ment cho­quée et désta­bi­li­sée par  le car­na­ge de Nice.

Il convient que les pou­voirs publics pren­nent la mesu­re de la guer­re qui se dérou­le sur notre sol et  assu­rent de maniè­re impé­ra­ti­ve la sécu­ri­té légi­ti­me des Fran­çais.

Les paro­les, les enga­ge­ments ne suf­fi­sent plus. Seules des actions concrè­tes et for­tes peu­vent res­tau­rer la confian­ce des citoyens et abat­tre le ter­ro­ris­me isla­mis­te. Le code pénal actuel adap­té au temps de paix ne convient plus quand le pays est en guer­re. Il faut donc le modi­fier très vite. D’autres mesu­res, com­pa­ti­bles avec l’état de droit, peu­vent et doi­vent être pri­ses rapi­de­ment.

Aujourd’hui la Fran­ce mena­cée et frap­pée dans sa chair doit réagir vite pour éra­di­quer le fléau du ter­ro­ris­me isla­mis­te et éli­mi­ner les tueurs poten­tiels aux ordres de L’État isla­mi­que.

Puis­que la Fran­ce est en guer­re, il faut dési­gner clai­re­ment l’ennemi et le vain­cre. Tous les moyens humains et maté­riels doi­vent être déployés pour y par­ve­nir.

Que tous les Patrio­tes du CCP soient vigi­lants et prêts à défen­dre notre pays en péril mor­tel.

Face au ter­ro­ris­me aveu­gle, nous devons résis­ter et nous défen­dre. Soyons prêts !

Chris­tian PIQUEMAL,
Pré­si­dent du CCP

Ver­sion PDF

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

7 réflexions au sujet de « De l’attentat du 26 juillet »

  1. Bon­soir, je ne suis pas mili­tai­re mais un sim­ple agri­cul­teur en Nor­man­die. J’ai pu connaî­tre votre site en navi­gant sur le net notam­ment sui­te à l’arrestation du Géné­ral Pique­mal.
    Nous ne som­mes reliés à aucun réseau poli­ti­que, mais nous vous sou­te­nons dans votre com­bat.
    Mais que pou­vons fai­re contre l’oligarchie euro­péen­ne? Rien Il suf­fit de voir com­ment ils sont réus­sis à mat­ter tou­te for­me de contes­ta­tion dans les rangs pay­sans.
    Notre seul recours pour que la Fran­ce retrou­ve sa pla­ce, à mon sens, est que des Géné­raux se déci­dent à pren­dre les cho­ses en main.
    Un pro­chain adhé­rent des Patrio­tes.

  2. « Volon­tai­res pour la Fran­ce »

    Je vou­drais ici envoyer un mes­sa­ge a ceux qui seraient ten­tés de ral­lier les « volon­tai­res pour la Fran­ce », orga­ni­sa­tion mise en pla­ce par le « géné­ral’ A. Mar­ti­nez.

    Des sites com­me Résis­tan­ce républicaine/riposte laï­que, etc„ on fait la publi­ci­té de ce mou­ve­ment et sem­blent impli­qués dans le recru­te­ment.

    J’ai tes­té une ins­crip­tion sur leur site très peu fia­ble (wix.com) et ama­teur.
    Une semai­ne après, j’ai reçu un émail éma­nant d’une adres­se géné­ri­que (ano­ny­me) signée par une per­son­ne qui ne don­ne que son pré­nom (bien sur) qui est appa­rem­ment un pseu­do.

    Cet­te per­son­ne deman­de dans cet email que je don­ne mon adres­se pos­ta­le ou au moins la vil­le dans laquel­le je vis.

    Venant de la part de quelqu’un uti­li­sant une adres­se ano­ny­me et un pseu­do, je trou­ve cela plus que bizar­re.

    J’ai donc poli­ment refu­sé de don­ner cet­te adres­se et ai deman­dé un numé­ro de contact éven­tuel pour contac­ter cet­te per­son­ne.

    Je n’ai jamais reçu de répon­se, c’était il y a plus de 10 jours.

    Atten­tion a tous ceux qui sont ten­tés, cela res­sem­ble a un scam, voi­re pire en ces temps de dic­ta­tu­re socia­lis­te…

    Ils veu­lent tout savoir de vous et qui ne don­nent même pas leur vrai nom , plus que lou­che. Leur page face­book n’a que 1290 likes, preu­ve de leur suc­cès plus que modé­ré. Vu la métho­de, rien d’étonnant !

    1. Bon­jour,
      Je fais sui­vre votre cour­rier au fon­da­teur des VPF, qui en est tou­jours à ma connais­san­ce l’un des pré­si­dents (et qui n’est pas le Géné­ral MARTINEZ)…
      Avec mes cor­dia­les salu­ta­tions,

      1. Bon­jour Pas­cal,

        Mer­ci, n’hésitez pas a nous infor­mer de leur reac­tion..

        Oui, com­me tout le mon­de, je n’attends que le moment ou on devra met­tre les pieds dans l grand bain !

        Non, com­me tant d’autres, je n’ai pas besoin d’un nou­veau par­ti !

  3. Nous som­mes des mil­lions à être prêts à défen­dre et libé­rer notre patrie. Mais il man­que enco­re la gout­te de trop qui fera débor­der le vase. On y est pres­que. Et ce jour venu, il fau­dra qu’un chef mili­tai­re cré­di­ble ou un comi­té mili­tai­re de salut natio­nal se décla­re rapi­de­ment afin de coor­don­ner les efforts et diri­ger les opé­ra­tions. Il faut vrai­ment être prêt, oui. Nous atten­dons…

  4. Gou­ver­ner c’est pré­voir, il y a long­temps que nous ne som­mes plus dans ce sché­ma, défen­dons notre patrie et notre cultu­re par tous les moyens en notre pos­ses­sion.
    Un adhé­rent du CCP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *