Communiqué 6 juin

image_pdfimage_print

Communiqué du Président du Cercle de “Citoyens-Patriotes”

Nous avons gagné une bataille… ce qui n’était pas acquis d’avance ! Loin de là !

En effet, le Parquet Général de Douai n’a pas interjeté appel de ma relaxe prononcée le 26 Mai dernier au TGI de Boulogne sur mer et elle est donc devenue définitive…

Mais j’ai un autre combat en cours, visant à éviter la radiation des cadres demandée par le Ministre de la Défense et auquel je consacre beaucoup de mon temps et de mon énergie car il s’agit de mon honneur de serviteur de la France qui est mis en cause…

Par ailleurs, je répondrai dans un commu­niqué ultérieur à mes détrac­teurs qui me repro­chent, entre autres, de n’avoir pas soutenu PEGIDA France…

Je veux surtout ici renou­veler mes très chaleureux remer­cie­ments à tous mes soutiens –proches, amis, colla­bo­ra­teurs, adhérents, patriotes souvent anonymes, sans oublier mes brillants avocats- qui se sont investis physi­quement, intel­lec­tuel­lement, et humai­nement pour que le Droit et la Justice triom­phent. Leur engagement total, leur générosité, leur solli­citude et leur témoi­gnage m’ont été extrê­mement précieux dans ces moments très diffi­ciles parti­cu­liè­rement pour ma famille et mes proches !

Vous le savez, dans quelques jours débutera la Coupe d’Europe de football, évènement sportif majeur, qui va durer un mois en France. Malgré des mesures de sécurité prises à la hauteur de l’évènement, il est à redouter que notre sol fasse l’objet d’attentats. Aussi, plus que jamais, afin de les éviter, devons-nous être vigilants, car la France à besoin de nous, de Vous.…

Je vous exprime encore ma profonde gratitude pour le soutien moral, la solidarité que vous m’avez apportés dans une période pénible.

Restez confiants en l’avenir, continuez à croire en la France, à l’aimer et à tout lui donner !

GALLIA PATRIA NOSTRA

Fraternellement,
Christian PIQUEMAL

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

4 thoughts on “Communiqué 6 juin”

  1. Merci mon general .Vous etes pour nous la figure de proue le fanal dans la nuit qui redonne le courage et la determination.Mes RESPECT MON GENERAL

  2. J’admire toujours votre courage et votre déter­mi­nation pour ne pas céder à ceux qui veulent vous voir à genoux. Votre second combat est de taille certes, mais vous ne pouvez qu’en sortir gagnant encore une fois.

    Quelle leçon sur ce qu’est l’Honneur, vous avez su donner à la France entière et à ceux qui nous gouvernent !

    Respect Général.

  3. Comme il y a 72 ans une victoire pour nôtre liberté . Mais nous pouvons nous faire la réflexion de la média­ti­sation. Autant le 6 février l’ arres­tation du général était sous le feu des chaînes média­tiques, autant aujourd’hui concernant la relaxe comme le souvenir de la bataille du 6 juin 1944 ; aucun témoi­gnage sur nos chaînes média­tiques
    . C’est vrai qu’aujourd’hui nos dirigeants politiques ont plus la culture de l’intégration de islami­sation du pays avec leurs tradi­tions, que d’enseigner nôtre histoire de la france , et de montrer les hommes qui ont pris la voie d’en défendre ses valeurs et ses tradi­tions.
    Merci mon général et tous ceux qui ont choisi le chemin de lutter pour que la france retrouve ses racines

  4. Toute notre recon­nais­sance, mon Général, pour votre courage et pour les épreuves endurées “au nom du Peuple Français”. Les Magistrats qui se sont prononcés pour une relaxe font honneur à leur profession, et tous ceux qui ont été choqués par l’interpellation brutale d’un grand serviteur de l’état peuvent enfin pousser un soupir de soula­gement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *