Charte

image_pdfimage_print
Le CERCLE DE "CITOYENS-PATRIOTES" est une association déclarée (loi 1901) : annonce parue au Journal Officiel de la République Française (Annexe Lois et Décrets) n°50 du 12 décembre 2015.

Indé­pen­dant de tou­te atta­che poli­ti­que, phi­lo­so­phi­que et confes­sion­nel­le, il a pour buts de :

Réunir le plus grand nom­bre de Fran­çais patrio­tes sur le ter­ri­toi­re et à l’étranger, quel­les que soient leurs ori­gi­nes, leurs opi­nions poli­ti­ques, leurs croyan­ces, qui aiment la Fran­ce et ont envie d’en défen­dre ses valeurs, ses sym­bo­les, son his­toi­re, sa lan­gue et sa laï­ci­té, au nom de la gran­deur de notre pas­sé, de la cohé­sion natio­na­le et de l’avenir de notre peu­ple.
Ras­sem­bler sur le ter­ri­toi­re natio­nal, tous les Fran­çais patrio­tes afin de déve­lop­per entre eux l’amitié, la soli­da­ri­té et l’entraide et d’endi­guer l’individualisme exis­tant.
For­ger et déve­lop­per la cohé­sion natio­na­le à tra­vers un peu­ple sou­dé et uni autour d’une Fran­ce for­te, une et indi­vi­si­ble ayant foi en son ave­nir.
Mobi­li­ser les citoyens pour fai­re condam­ner, voi­re fai­re inter­di­re, tout ce qui por­te attein­te à notre iden­ti­té natio­na­le.
Pro­mou­voir une action civi­que et patrio­ti­que ayant pour objec­tif la res­tau­ra­tion de la fier­té natio­na­le et de l’amour de la Fran­ce.
Par­ti­ci­per aux for­ma­tions mora­le, civi­que et phy­si­que, des citoyens et en par­ti­cu­lier de la jeu­nes­se.
Main­te­nir le sou­ve­nir et la mémoi­re des conflits ou guer­res majeurs dans les­quels la Fran­ce a été enga­gée.
Ensei­gner aux jeu­nes géné­ra­tions qu’une Nation ne peut exis­ter sans armée et que sa liber­té, chè­re­ment gagnée, tient à l’engagement et au sacri­fi­ce de nos ancê­tres depuis des siè­cles.
Rap­pro­cher le mon­de civil et mili­tai­re en vue d’encou­ra­ger le redres­se­ment du sen­ti­ment natio­nal et patrio­ti­que et de rédui­re l’affaiblissement du lien Armées Nation.
Prô­ner, en matiè­re d’éducation et d’enseignement, le retour à l’autorité, la dis­ci­pli­ne, et réta­blir la mora­le civi­que et l’étude de l’histoire de Fran­ce.
S’opposer à la repen­tan­ce et à la contri­tion, encou­ra­ger la recon­quê­te de la fier­té natio­na­le et inci­ter à la digni­té.
Consti­tuer un grou­pe de pres­sion sans conces­sion sur le res­pect des lois, le main­tien de notre iden­ti­té, sur les attein­tes à l’image de la Fran­ce, la sécu­ri­té, la lut­te contre la délin­quan­ce, tou­tes les for­mes inad­mis­si­bles de vio­len­ces.
Réus­sir, au mini­mum, l’intégration et tout fai­re pour sti­mu­ler l’assimilation pro­gres­si­ve des immi­grés.
S’appuyer dans son action sur la diver­si­té des Fran­çais bien inté­grés et aimant la Fran­ce.
Contri­buer, autant que fai­re se peut, à la maî­tri­se des flux migra­toi­res par uni­que sou­ci de cohé­sion natio­na­le et de sur­vie.
Infor­mer sans relâ­che afin de lut­ter contre la dés­in­for­ma­tion et la confis­ca­tion de la paro­le citoyen­ne.

Enfin, s’inspirer et se sou­ve­nir, à cha­que ins­tant, des deux cita­tions majeu­res en annexe.

En épilogue, nous sommes convaincus que la France appartient à ceux qui l’aiment intensément pour tout lui donner. Lecteurs de ces lignes, nul doute, vous en faites partie.
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page