Bienvenue !

image_pdfimage_print

… sur ce blog…

(par Christian PIQUEMAL, le 14 septembre 2015)

Depuis 30 à 40 ans, la classe politique dirigeante dans son ensemble, de droite comme de gauche, entraîne le déclin et la décadence de la France et provoque sa destruction progressive.

Elle refuse d’écouter le peuple et nie les réalités d’une nation à la dérive qui fuit le réel, s’enferme par lâcheté dans une nouvelle forme de soumission et de totali­ta­risme. Ce compor­tement provoque son discrédit et son rejet ainsi qu’une très forte abstention des citoyens.

Nous assistons à la perte des valeurs, des repères, à l’abandon de l’identité nationale, de l’histoire, de l’héritage, de la culture, des racines de la France, à l’oubli du passé et du destin commun.

Tout cela lié à une insécurité grandis­sante, un ensei­gnement scolaire orienté, un chômage massif, une paupé­ri­sation crois­sante des citoyens, une désin­for­mation systé­ma­tique des médias, à la préémi­nence du politi­quement correct et de la pensée unique, à la désagré­gation de la famille, socle de la société, à l’affaiblissement du lien Armées Nation, etc.

Nous constatons une immigration massive de peuplement et de rempla­cement, des abandons de souve­raineté, une islami­sation rampante et progressive. Partout le souci abusif de la repen­tance, du recul, de la contrition et du remords s’impose. Nous développons la détes­tation de notre mémoire, nous assistons à la perte de la fierté d’être Français.

La France des Lumières, longtemps phare du monde, poursuit inexo­ra­blement son repli et son recul.

Pourtant ce ne sont pas les cris d’alarme qui ont manqué pour alerter nos dirigeants sur la montée des commu­nau­ta­rismes et les risques de fracture de la société (graves émeutes de 2005 qui ont embrasé la France, attentats terro­ristes de 2012 (Merah à Toulouse et Montauban) et de Janvier 2015 à Paris (Charlie hebdo et épicerie casher de Vincennes)

Aujourd’hui, face à toutes ces dérives, il convient de défendre nos valeurs, nos symboles (le Drapeau, la Marseillaise, notre devise), la langue française, l’éducation, la laïcité et de rétablir la sécurité des conci­toyens, de combattre les commu­nau­ta­rismes, etc.

Nous devons tout faire pour stopper la descente aux enfers, retrouver la grandeur de la France, dire Non à la repen­tance et Oui à la recon­quête !

L’objectif principal de notre association est de réunir tous les Français, quelles que soient leurs origines, leurs opinions et leurs croyances, qui aiment la France et ont envie de préserver sa place et son rayon­nement.

Comme en 1940, il est temps de se souvenir de l’appel du Général de Gaulle, encore d’actualité aujourd’hui :

Nous sommes des Français de toutes origines, de toutes condi­tions, de toutes opinions, qui “avons décidé de nous unir dans la lutte pour notre pays.”
“Chacun de nous est le seul à connaître, dans le secret de son cœur, ce qui lui en a coûté. “Mais c’est d’une telle abnégation, autant que d’une telle adhésion que nous tirons notre “force.”

Nous sommes aussi convaincus que du plus profond de la Nation jaillira toujours une flamme que rien, ni personne ne pourra jamais éteindre.

Alors rejoignez-nous pour réussir la survie de notre beau pays !

La France qui s’aime vous attend !

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

25 thoughts on “Bienvenue !”

  1. OUI pour une organi­sation patrio­tique de plus (il y en a déjà des douzaines), mais sans ambition électorale. Mobilisons les Français mais sans disperser leurs voix. Souvenons-nous du Mouvement Pour la France de de Villiers, crée avec la bénédiction de Chirac pour enlever un ou deux % de voix au FN !
    Bon vent, Mon Général. Grâce à vous, quelques milliers de Français , à ce jour dégoûtés de la politique politi­cienne, s’engageront pour la bonne cause. Chacun sur notre petit créneau, enfonçons le clou.

  2. D’accord pour les principes de votre décla­ration mon général
    Une remarque et deux questions :
    La remarque : le souci de tous pour déclencher la prospérité à retrouver et combattre le chômage est la mise en œuvre d’une politique écono­mique diamé­tra­lement opposée à celle que nous subissons
    Les questions : quelle organi­sation prônez vous afin de diffuser les idées que vous prônez.?
    Le Front National n’est il pas pas déjà sur cette ligne
    Dans ce cas n’y a-il pas dispersion des forces ?
    Cordialement et respec­tueu­sement
    PC

  3. Bonjour mon Général, je veux vous suivre dans votre combat. Je souhaite adhérer à votre mouvement. Mes respects mon Général.

  4. Mon général,
    Votre passé, dont le passé récent a démontré que vous réussissez ce que vous organisez. Et cela avec souplesse et volonté.
    Là, vous vous lancez sur une piste encombrée, mais encombrée de beaux parleurs.
    Notre pays est en plein déclin, il ne suffit plus de dire qu’il a un potentiel magni­fique, une jeunesse qui en veut, et autres foutaises, il faut le recons­truire de fond en comble.
    Sans engagement politique, c’est-à-dire la volonté de prendre en mains le redres­sement du pays, en disant pourquoi et comment, je crains que ce soit vain, même si l’intention est “sympa­thique”. Quelles sont vos inten­tions ?

    1. Cher ami,
      Bien que je ne vous situe pas, je réponds à votre commen­taire dont je vous remercie.
      Votre analyse est juste. La France est en déclin, depuis longtemps hélas par la faute des politiques de tous bords. Elle va même mal, très mal !
      Mais l’offre politique aujourd’hui ne permet pas, à mon sens, de modifier le cours des choses.
      La seule solution est de mobiliser direc­tement le peuple. Vous le savez la démocratie est le pouvoir direct du peuple qui prend en mains son destin. Le sursaut viendra de lui ou la France dispa­raitra peu à peu.
      Dans les heures doulou­reuses et drama­tiques que notre pays a traversé dans son histoire, il a su prendre à bras le corps son destin, se réveiller et recons­truire. Je crois qu’aujourd’hui de nombreux évène­ments témoi­gnent de la gravité de la situation de notre pays. Il faut réagir !
      Une chose est certaine :
      “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu” (Bertold Brecht)
      Alors rassemblons-nous, serrons les rangs et fonçons pour que la France reste debout !
      Christian PIQUEMAL

      1. Mon général, mes respects, prêt à vous suivre pour un combat juste, et néces­saire pour notre pays.
        saluta­tions legio

        p lefort

  5. OUI, mon Général, je suis de tout coeur avec vous pour DEFENDRE POSITIVEMENT notre PAYS, son HONNEUR et surtout son INTEGRITE ! ! !
    J’ai pu me prendre compte, ce dimanche, lors de la commé­mo­ration de notre St-Michel, que vous êtes un MENEUR d’HOMMES.… que vous savez les aimer, les RESPECTER, les ECOUTER. Mais ENTENDEZ-VOUS la FRANCE actuel­lement ?.… Il nous faut REAGIR contre nos GOUVERNANTS avant que la situation ne continue à s’AGGRAVER encore plus ! et cela, vous en êtes très conscient.… et CAPABLE ! ! ! Nous ne sommes plus en DEMOCRATIE, mais tout simplement en DICTATURE.….
    La preuve, lorsque le 1er Ministre a outre­passé derniè­rement ses droits en invoquant purement et simplement l’article 43 (?) de la Constitution, se PASSANT tout simplement du VOTE du PEUPLE ! ! ! Y aura-t-il un JOUR un FREIN à de tels procédés ?… Ah ! Oui, il me faut MODERER mes propos, mais ne reflètent-ils pas tout simplement les REALITES que nous subissons NOUS FRANCAIS à LONGUEUR de jour, de mois et d’années ?.… Je pense que NOUS AVONS BESOIN maintenant d’un RASSEMBLEUR d’hommes TEL que VOUS, car la FRANCE souffre, vous en êtes très conscient et nous comptons donc sur votre DETERMINATION ! ! ! MERCI à VOUS, mon Général ! Nous serons PRESENTS si vous nous solli­citez.

    1. Chère amie,
      Vos propos témoi­gnent de votre attachement à la France. Notre Nation va mal, très mal, mais elle ne peut pas mourir… J’entends très bien la France qui souffre, ses attentes, ses doutes, ses peurs.
      Si nous avons créé le Cercle de Citoyens Patriotes, c’est pour répondre à l’espoir qui existe dans le Peuple de France, relever le défi et conjurer l’abandon que nos gouver­nants nous imposent depuis près de 30 ans.
      Avec de nombreux Français, nous sommes prêts à aller au bout pour sauver notre grande et belle France et lui redonner fierté, grandeur et foi en l’avenir !
      Alors rejoignez-nous ! Nous avons besoin de vous et de tous ceux qui conscients de la triste réalité de notre déclin veulent s’unir et se rassembler pour recons­truire une France digne, forte, admirée et respectée.
      Nous vous attendons.
      Soyez la bienvenue !
      Ensemble, serrons les rangs, restons Debout afin d’ écrire de magni­fiques pages d’Histoire… pour que la France Vive…
      Christian Piquemal

Comments are closed.