A propos de Calais

image_pdfimage_print

Par décision du ministre de l’Intérieur, la manifes­tation prévue le 6 février à CALAIS vient d’être interdite, et ce pour deux raisons :

  • l’organisation en serait attribuée à PEGIDA France (organi­sation jugée à droite de l’extrême-droite) ce qui, selon les autorités politiques, présente des risques impor­tants et pourrait occasionner des troubles à l’ordre public,
  • l’état d’urgence justi­fierait l’interdiction des manifes­ta­tions à risques.

Malgré cette mesure arbitraire et abusive, et en raison notamment du nombre important de parti­ci­pants prévus ainsi que des moyens matériels qu’ils ont engagés, nous maintenons notre parti­ci­pation, apoli­tique, qui se fera dans l’ordre, le calme et la disci­pline des “vieilles troupes” ; j’y serai présent physi­quement.

Il y aura dans nos rangs des personnes vulné­rables (femmes, enfants, personnes âgées et/ou handi­capées) et il n’est donc pas question, à aucun moment, de se confronter aux forces de l’ordre autrement qu’amicalement : des consignes précises ont été données et un personnel de sécurité veillera à leur appli­cation.

C’est donc confiant dans le futur dérou­lement de notre action que j’invite tous les Patriotes et associa­tions patrio­tiques à se joindre à nous.

Plus nous serons nombreux, plus nous serons crédibles et en mesure de faire pression sur le pouvoir politique afin qu’il tienne compte de la volonté et de la souve­raineté du Peuple.

Serrons les rangs, restons DEBOUT, afin que VIVE la France !

En nous, l’espoir doit subsister ! Du plus profond de notre Patrie jaillira toujours une flamme que rien, ni personne, ne pourra jamais éteindre !

GALLIA PATRIA NOSTRA !

Général de Corps d’Armée (2s) Christian PIQUEMAL,
Président du Cercle de “Citoyens-Patriotes”

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

105 thoughts on “A propos de Calais”

  1. Général Piquemal,

    Je souhaite entrer en contact et peut-être vous rencontrer.
    Ancien sous-marinier, j’ai 59 ans. Je suis actuel­lement expert frigo­riste auprès des centrales nucléaires. mes rapports pourtant interne à la société n’ont pas plus à mes dirigeants . Non respect des règles minis­té­rielles, préfec­to­rales et mesures sûreté.
    Si demain un accident nucléaire se produit nous savons que les premiers inter­venant seront nos jeunes militaires.
    Comment remettre nos dirigeants face à leur respon­sa­bilité ?
    Je souhai­terais pouvoir échanger avec vous sur ce sujet sensible.

    Je vous prie de croire, Général, en l’assurance de ma consi­dé­ration.

    Claude POIRIER.

  2. Je trouve ca honteux que ces guignoles de l’elysée et de matignon empechent les manifes­ta­tions de droite mais autorisent celles de gauche.
    Je pensais vivre dans un pays libre mais depuis quelques années nous vivons non seulement dans la Dictature “Walls-l’hollandouille (et qu’on ne vous revoit plus)” mais en plus nous ne somme plus dans un pays libre alors que notre beau pays etait considéré comme le pays des droits de l’Homme.
    Aujourd’hui les francais vivant en France ont moins de droits que les étangers alors que notre devise est Liberté Egalité Fraternité.
    En tout cas j’espere qu’en 2017, tous nos idiots menteurs et tricheurs qui font office de gouver­nement dégageront loin de nos yeux et de nos coeur.

  3. Bonjour Mon général 

    J’aimerai connaitre votre avis sur la question ” être français” dans le monde, en France aujourd’hui ?

    Je vous témoigne mon immense respect.

    Mes devoirs,
    Bien cordia­lement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *